.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 casual affair ✤ Hiro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 22/09/2013
Messages : 206

MessageSujet: casual affair ✤ Hiro   Mer 12 Mar - 20:02

casual affair

feat Iwasa Hanae & Matsuda Hiro
Looks innocent enough, doesn't it? But sometimes there are dangers involved that never meet the eye. No matter where you meet a stranger, be careful if they are too friendly.



Je n’ai pas pour habitude d’être au centre de l’attention, braquée sous les yeux vautours d’une foule d’élève juvénile. Oui, je n’ai pas l’habitude de ce genre de situation inconfortable, et pourtant j’y étais confrontée indépendamment de ma volonté. En effet, en raison de mon implication pourtant discrète et minime, mon nom n’était pas inconnu au détour d’un couloir. Ils se passaient le mort, et malheureusement les murs ont des oreilles. Je hausse les épaules en y songeant, il était mal me connaître de croire que je pouvais y accorder un quelconque crédit ou même une once d’intérêt.

Sous cette chaleur poisseuse, j’avais opté pour mon uniforme saisonnier prévu pour les temps de fortes chaleurs, typique des saisons printemps-été. Midi, le soleil était à son zénith, et la sonnerie annonçant la pause déjeuner retentit comme le gong de la Libération à mes yeux. A défaut d’avoir faim, je m’étais surtout relativement prise d’un ennui morbide durant cette dernière heure de cours. Anglais. ; Non pas que je me plaisais à manquer de respect envers le professeur qui m’enseigne cette discipline, mais en raison de mon bon niveau dans cette matière, c’est donc sans rougir que j’ai sorti un livre volumineux et que j’ai lu avec avidité durant toute l’heure. Le professeur y étant habitué depuis le temps, cet acte pourtant banal ne suscite pas toujours l’unanimité des plus studieux de ma classe. C’est parce que je suis une F5, que les professeurs me laissent faire sans broncher, ils n’osent pas défier notre autorité. Que nenni, foutaises ! ; Encore des ragots de bonne femme. Si j’agis ainsi, ce n’est que par simple désintéressement du monde qui m’entoure, ni plus, ni moins. Et sans grand étonnement de leur incompréhension, je m’éclipse de la salle de classe, décidée à manger dehors pour une fois, afin d’échapper à ce confinement scolaire qui m’oppresse comme dans un étau.

Le visage neutre, je saluais les élèves que je croisais subtilement, d’un bref signe de tête en réponse à leur propre salutation. Politesse oblige, éthique inculqué à n’importe quel Japonais qui se respecte depuis son enfance. Oui certes, mais c’était tellement barbant. J’aurai tellement voulue pouvoir me fondre dans la masse sans qu’on puisse sans cesse m’interpeler. Risible n’est-ce pas ? Surtout quand on sait mon implication dans le F5. Une chose qui échappait littéralement à Hiro. Hiro, c’est un peu mon MOI en masculin, pour faire court. Je pense qu’il représente l’une des rares personnes dont j’accepte  la présence dans ma bulle imperméable et opaque. ; Sûrement parce qu’il se présente à moi avec authenticité, sans extravagance et surtout : il n’y a aucune ambiguïté entre nous. Et savoir où je vais à ses côtés est un luxe que j’aime exploiter au travers de notre amitié.

Alors que je déambulais avec nonchalance au détour d’un escalier, je percute une longue silhouette de plein fouet. Abasourdie, je ne peux réprimer un petit cri de surprise alors que je me sens basculer dans le vide, et là,  ma réflexion, mon regard désespéré vers cet inconnu, tout semblait se dérouler au ralenti. Et là plusieurs options s’offrent à moi : tomber avec fracas dans les escaliers, me rattraper à cette silhouette inconnue dans l’espoir de me sauver d’une chute vertigineuse et douloureuse, ou pire encore, tenter de me rattraper à la rambarde, au risque de me blesser moi, mais en épargnant l’inconnu. ; Ni une, ni deux, en une fraction de seconde, je tente tant bien que mal de me rattraper à la rampe de l’escalier, avec mes deux mains, tandis que je sens mes pieds glisser sur le sol.  Je me sens presque ridicule là, suspendue à deux mains, à moitié étalée au sol comme une masse difforme échouée sur la plage. Quelle humiliation !

_________________

This love will be the end of me

J'ai tant rêvé de toi que tu perds ta réalité. Est-il encore temps d'atteindre ce corps vivant et de baiser sur cette bouche la naissance de la voix qui m'est chère? Et toi, le seul qui compte aujourd'hui pour moi ; Toi qui restes insaisissable dans la réalité et dans le rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 04/03/2014
Messages : 21

MessageSujet: Re: casual affair ✤ Hiro   Ven 21 Mar - 21:55

Casual Affair

  Contrairement à l'ordinaire, j'allais de ce pas nonchalant qui me caractérisait à travers les couloirs durant la pause du déjeuner. Non que j'ai été envahi d'une frénésie soudaine et inhabituelle venant de ma part, surtout quand mon estomac criait famine. J'étais juste en quête d'un endroit tranquille où me poser. Seul. J'appréciais la solitude, ma tranquillité. Et d'autant plus lors des repas. Depuis que j'avais quitté ma famille je les avais pris pour la majorité sans aucune autre compagnie que celle d'un livre. Et quand des souvenirs de ces rituels d'avant me remontaient à la mémoire je me félicitais d'y avoir échappé. J'entendais fréquemment certain, autour de moi, venter la magie de ces repas familiaux, lieu d'échange et de convivialité. Ils ne m'étaient au grand jamais apparu comme tel.  Au contraire. Déplaisir et torture certaine. Seul moment de la journée où ma famille se retrouvait au complet. Chose qui donnait souvent lieu à des remontrances à mon égard. Critiques. Humiliations. Souvenirs amers. Je haïssais et redoutais ces instants « privilégiés » avec mes proches. Trace d'amertume qui persistait encore aujourd'hui. Partager mon repas avec qui que ce soit dans cette ambiance joyeuse qui était mise en avant me paraissait donc inimaginable. Raison pour laquelle je les prenais seul et considérais qu'il n'avait nul autre fonction que celle de remplir mon estomac. De toute manière la solitude m'était si paisible et agréable que je n'avais jamais eu l'impression de manquer quelque chose en voyant les autres lycéens à qui je parlais peu ou d'une manière très superficielle, se réunir au son de la cloche.
  Le toit m'abritait souvent durant cette heure. Et j'avais eu l'intention aujourd'hui de m'y rendre comme d'accoutumée. Cependant j'avais été retardé par le professeur qui assurait mon dernier cour. Remontrances. Encore. Car mon attitude je m'en foutiste était agaçante. Car il ne comprenait pas pourquoi je ne faisais que le minimum et encore. Car j'avais d'énormes capacités si je m'en donnais la peine. Le problème était là. Je m'en moquais éperdument. Être moyen sans effort était reposant. Mon attention et ma concentration n'allait qu'à ce qui m’intéressait. Perdre mon temps à essayer de m’intéresser à quelque chose qui ne me plaisait pas m'ennuyait et me faisait fuir. Douloureux souvenir. Encore. Si j'étais allé au bout de mes capacités comme le souhaitait ma famille je serais actuellement dans une école fréquentée par l'élite intellectuelle. Et aurait très certainement fini derrière un bureau. Prison dorée. Je ne voulais plus jamais me faire dicter ma conduite. Mais pour ne pas faire d'éclat avait feint de l'écouter. Hochement de tête poli. Mais aucune réponse quand à sa question de si mon attitude allait évoluer.
  Voilà donc pourquoi je n'étais toujours pas confortablement installé à grignoter tout en lisant. Le toit avait déjà été occupé. Tous les lieux semblaient l'être. Je me demandais si je n'allais devoir faire abstraction d'un endroit calme. En descendant un escalier pour voir si l'extérieur ne me serait pas plus favorable,  ce n'est pas ce lieu utopique auquel j'aspirais qui attira mon attention mais un visage bien connu qui grimpait les marches. Hanae. Une des rares personnes dont la présence m'était supportable et ceci en toute occasion. Peut-être était-ce par cette similitude de caractère que nous avions. Par cette compréhension et franchise qui servaient de base à notre amitié. Chose que je n'aurais jamais imaginé au premier abord. Sans doute à cause de ses fréquentations. Tout me rappelait l'univers d'apparence, de pouvoir et d'argent que j'avais quitté. Et que je fuyais comme la peste. Mais juger à travers les apparences pouvait avoir du bon. Puisque j'y avais gagné une amie. Que quoi que j'ai pu dire précédemment restait tout de même quelque fois incompréhensible pour moi. Notamment sur ses fréquentations.
  Je m’apprêtais à la saluer en arrivant à sa hauteur mais réalisais au dernier moment qu'elle n'avait pas pris conscience de ma présence, puisque qu'elle me heurta violemment. Surpris je restais néanmoins en parfaite stabilité sur les marches. Taille et poids m'avantageaient. Et dans ce sens, dos au marche, chuter n'était pas un risque. Mais j'assistais à une perte d'équilibre comique d'Hanae. Même si l'angoisse qu'elle ne se fasse mal m'avait frappé les premières secondes. Trop courtes pour que je tente de la rattraper. Ses réflexes étaient visiblement bien plus développés que les miens puisque qu'elle réussit à se rattraper tant bien que mal à la rambarde. Du moins assez bien pour ne pas dévaler les marches mais pas assez pour rester debout. Je ne pus m'empêcher de rire en la voyant dans cette position on ne peut plus loufoque. Mais m'empressais de la relever, malgré cette soudaine hilarité. « Ainsi donc même les  membres du F5 peuvent se retrouver dans une situation embarrassante. » la taquinai-je. Ce statut qu'elle occupait et ses fréquentations étaient les seules et  chose qui restaient énigmatiques pour moi. Et je ne pouvais m'empêcher de le lui rappeler continuellement. « Cependant je crois que c'est entièrement de ma faute, pardonne-moi, je t'avais vu et pensais que c'était également ton cas, tu n'as rien ? » M'enquis-je soudain inquiet à l'idée qu'elle ne soit blessée.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 22/09/2013
Messages : 206

MessageSujet: Re: casual affair ✤ Hiro   Sam 29 Mar - 14:11

casual affair

feat Iwasa Hanae & Matsuda Hiro
Looks innocent enough, doesn't it? But sometimes there are dangers involved that never meet the eye. No matter where you meet a stranger, be careful if they are too friendly.



Nul n’ignore la théorie de la parité des signes en mathématique ? Il serait presque naturel de lui accorder du crédit, lorsque l’on sait que deux signes négatifs octroient un signe positif. A défaut d’être aussi silencieuse que Hiro, je demeure malgré tout calme face à la situation qui se présente sous nos yeux. Consciente d’être l’objet de l’hilarité soudaine du jeune homme, je ne me fait pas attendre pour saisir sa main afin de me relever gauchement, encore secouée par ce choc violent qui m’avait fait perdre l’équilibre. « Arrête avec ça Hiro, ça va, j’ai compriiiis ! » déclarais-je avec un sourire ravageur sur le visage. Plutôt amusée. Cela ne semblait pas être une critique,  mais une moquerie sous-entendue venant de sa part. Je pouvais percevoir le ton taquin de mon ami, et c’est donc sur la même note que je lui rétorquais du tac au tac. Je n’ignorais pas l’opinion du jeune homme quant à ma position et les fréquentations que cette dernière m’apportait. A dire vrai, je n’avais jamais pris la peine de clairement m’expliquer sur la question, chose qui me paraissait inutile puisque notre amitié passait outre mesure cela. Ravagée par la gêne, je questionne le jeune homme sur sa présence en ces lieux à cette heure-ci . Parce que je désire qu’il ne fasse pas attention à ma maladresse, ou encore parce que quitte à être coincée ici avec lui, autant mieux engager la discussion, je lui adresse mes premiers mots. « Oui je n’ai rien, merci. Mais plus important, que fais-tu ici ? »

Je m’époussetais les vêtements, alors que je le scrutais du coin de l’œil. Je ne pus réprimer mon sourire plus longtemps, alors que sans crier garde,  je m’agrippais fermement à son bras, l’empêchant de se dégager. Je le savais pas très friand de ce genre de marque d’affection, et peut-être y trouvais-je là une vengeance tactile pour sa moquerie. « Si tu n’as pas encore déjeuné, me feras-tu l’honneur de partager ce repas avec toi, ô mon soleil de minuit ? » me contentais-je de glousser alors que je simulais une moue quémandeuse. Je souris. Ce bouquet de déclaration passionné aurait pu être presque sincère dans une autre circonstance, dans un autre temps, et mon comportement suffisait à le démentir. Et puis comment se méprendre sur la taquinerie de mes propos, avec le ton que j’avais employé, cela ne pouvait pas laisser place à une ambiguïté. La bouche étiré en un sourire, j’articulais entre mes dents mes mots salvateurs, et là je m’étais extraite de ce masque d’indifférence que je tachais pourtant d’arborer avec soin. Oubliant la mesure au calme que je m’étais pourtant docilement instauré, je me laissais envahir par ce besoin irrépressible de l’embêter un peu plus que de coutume. Avec lui, l’insaisissable Hanae n’existait pas, à ses côtés j’étais presque différente, libérée de ce poids qui semble m’affliger.

_________________

This love will be the end of me

J'ai tant rêvé de toi que tu perds ta réalité. Est-il encore temps d'atteindre ce corps vivant et de baiser sur cette bouche la naissance de la voix qui m'est chère? Et toi, le seul qui compte aujourd'hui pour moi ; Toi qui restes insaisissable dans la réalité et dans le rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Contenu sponsorisé desu





MessageSujet: Re: casual affair ✤ Hiro   

Revenir en haut Aller en bas
 

casual affair ✤ Hiro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Et c'est toi le gland! [Rang S/ Pv Hiro']
» Portable d'Hiro Komage
» ▬ chandelier ▬ hiro et grace.
» Hiro Hamada et Baymax! [Liens]
» Takagi Hiro ━ ft. Park Jimin #BTS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You and Us ::  :: Entrée Principale :: Escaliers-