.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 All ends with beginnings ✤ Iwasa Hanae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 22/09/2013
Messages : 206

MessageSujet: All ends with beginnings ✤ Iwasa Hanae   Dim 22 Sep - 20:19

Iwasa Hanae


Hello ! What's your name ?

Je me présente je m'appelle Iwasa Hanae mais il arrive qu'on m'appelle comme ça Nana. D'après ce qu'on m'a dit, je suis Japonaise. Je suis née le 13 Août à Tokyo et oui, j'ai 17 ans. Je suis actuellement célibataire. Je viens de Wolgham School, ce que je pense de la fusion entre les deux écoles ? et bien, cela m'indiffère complètement. Actuellement, je suis en première, je suis une fille. Si on devait me décrire en quelques mots, on dirait de moi que je suis calme, franche, impatiente mais un brun rancunière Et je sais pas si vous l'avez remarqué, mais vous trouvez pas que j'ai un air de ressemblance avec Ishihara Satomi, la classe hein ?

Once upon a time...

J’ai demandé à ma mère si j’étais un don du ciel. Elle m’a répondu qu’en effet personne n’avait payer pour m’avoir.

Et quand vient le soir, pour qu’un ciel flamboie, rouge et le noir ne s’épousent-ils pas ? Autumn Tale. C’est un conte qui se passe en Automne ; où les feuilles flétrissent et déchoient des arbres, chutant au sol dans un tourbillon de couleurs chaudes. Les feuilles jaunies par l’automne et à la veille de leur cycle, elles voletaient au gré du vent avant de s’écraser paisiblement sur le sol, puis se relever dans les airs par une brise aussi forte soit-elle engendrer par le passage en trombe d’une voiture. ;  « Docteur, cet enfant est-ce un garçon ? Ou bien une fille ? » Demanda Mme Iwasa, allongée sur son lit d’auscultation, ne pouvant dissimuler une certaine anxiété visible sur son pâle visage. ; Le praticien se tourna alors vers la future mère, le visage neutre, sans grande expression sur son visage. L’incompréhension survole le visage de la femme enceinte, qui s’assombrit définitivement à l’idée de connaître une complication durant sa grossesse. Comment justifier cela auprès des autres ? Comment pourra-t-elle-même supporter le regard méprisant qu’on portera sur sa personne. Jeune femme en éclosion, incapable de donner un héritier à son époux. Connaître l’échec dans le seul rôle important où sa dévotion doit être primordiale, cela était inconcevable. ;  Comprenant le désarroi naissant de sa patiente, le médecin ne peut réprimer un grand sourire qui s’étale sur ses lèvres finement crevassé. « Il y a une légende qui raconte que les faux jumeaux de sexe opposé ont été amants dans une vie antérieure » ; Parce qu’il y a, derrière sa joie, un élan de douceur, un flot intarissable de larmes déferla de ses yeux, s’écrasant docilement contre ses pommettes humides avant de ruisseler gracieusement sur ses joues empourprées. A l’annonce de cette heureuse nouvelle, elle pouvait sentir comme un halo de lumière brillé dans son cœur, ses rêves étaient remplis de l’avenir prometteur de ses jumeaux. Elle était si … heureuse ! L’infinité de futurs possibles que leurs corps minuscules détenaient. Le pouvoir de la vie ! Ses larmes qui débordaient ne voulaient tout simplement pas s’arrêter, car ils étaient la preuve de sa vie. Ses larmes

Petite fille fragile. Dans chaque geste, chaque regard et chaque parole. Tout en elle respirait ce besoin de protection permanente. Parce qu’elle était capable de tout donner pour ceux qui ne le méritaient pas toujours, elle avait toujours ignoré la façon de se protéger elle-même des aléas de la vie. ;  Alors que son monde ne se limitait qu'a la fenêtre de sa chambre, un cri de douleur se déchira dans la maison cachée de la Lune. Un ennui morbide qui se transforma rapidement en une allégresse palpable. On se penche, on admire et puis, on découvre. Quoi au juste ? Que l’image est l’image de la nature et je suis comme elle. Simple fruit de gestation. Une femme, parmi tant. Je suis différente des autres et pourtant nous savons tous que nous ne sommes différents que du masque que nous portons. Le mien est blanc et scintillant. Il est uniforme et m’englobe telle une sphère parfaite. En son centre, un regard. Large et noir. Il te laisse perplexe. A mes côtés tu te sens apaisé. Et je souris de plus belle, étalant ma clairvoyance devant tes yeux égarés. C’est si bon. Je ne suis que la progéniture farouche issue de l'union d'une famille richissime de joaillier, les Iwasa. Et on s’approche du miroir. Le masque devient translucide découvrant l’éclat de la banalité. Mes yeux s’alignent de couleur noire. Ils portent chances cependant ma mère, elle aimait perdre ses yeux dans leur profondeur. Mes cheveux étaient d'un reflet brun et c’est pour cela qu’ils n'ont jamais changer de couleur. Elle m’aimait tant pour me préserver de cette banalité dont vous êtes tous victimes. ; Deux jumeaux, deux chemins sinueux menant tout droit à un avenir incertain. Deux respirations, un bonheur décuplé. Si Mme Iwasa étaient fière de ses enfants, elle ne pouvait pas rêver mieux qu’une entendre harmonieuse entre ces derniers. De l’amour à l’état pur, cette candeur juvénile flottant dans l’air, un amour fraternel presque fusionnel, peut-être même trop. ; Malgré sa joie, un soupçon de désarroi la hantait jour et nuit. Comment vivre avec la hantise de voir ses enfants s’aimer de trop de contenance ? La peur au ventre, l’angoisse qui vrille son esprit, la paranoïa face à chaque jeu d’enfant anodin qui la conforte dans cette chasse incessante de la vérité. Elle ne pouvait être qu’une spectatrice si impuissante que cela frôle la démence de ne pouvoir rien contrôler. N’avoir aucun contrôle sur le tournant que pouvait prendre un évènement, la frustration intense d’être incapable d’arrêter, voir même de lutter face à cette vision contre nature de l’amour entre un frère et une sœur. ; Quelle horreur. De la révulsion ? Peut-être bien. Et là, elle comprenait que sa plus grande peur était sur le point de se réaliser : que ses enfants puissent ternir encore plus le blason de la famille Iwasa alors que celui-ci n’est que synonyme de prestige. ; « Hanae, jouons au Papa et à la Maman ! » ; Innocence.  Naïveté juvénile de l’enfant lamda. ; Insupportablement dégoutant. Sanglotant à cette pensée ignoble, ce sentiment de révulsion face à l’ambiguïté qui prédomine sur son statut de mère. Ressentir de la répugnance face à ses enfants, jamais elle n’aurait jamais pu penser pouvoir développer ce genre de sentiment à l’égard de ses adorables jumeaux. Si adorable, mais pourtant si sordide, pourquoi donc ne pas s’aimer comme la bienséance le demande ? ; La douleur engendre la faiblesse, n’oublions pas que la souffrance existe seulement parce que la douleur existe. Toute faiblesse doit être détestée, la détester chez les autres mais plus encore chez soi-même. ; Elle leva son regard ahuri afin de le plonger dans celui de sa fille, Hanae. Un sourire fantomatique se dessina sur son visage, les bras paisiblement tendu vers sa douce progéniture. Précipitamment, telle une danseuse étoile, Hanae se rua dans les bras de sa mère qui lui baisa le front. Elle avait tant d’espoir envers sa fille, peut-être même trop en raison de sa clairvoyance presque précoce pour son jeune âge. « Peu importe où tu es, peu importe où la vie te mèneras, tu ne pourras jamais oublier qui tu es, ni comment tu es venue au monde. Tu es une Iwasa ! Vous deux, vous faites partis de moi, comme je fais partie de vous. C’est la part de vérité qu’il y a dans vos vies, et ce sera toujours vrai même après la mort. Les faiblesses qui nous animent, il faut les maîtriser pour avoir la maîtrise de soi. C’est ce qui fait la force de la famille Iwasa. » ; Le jeune âge de sa fille ne lui permettait pas encore de comprendre avec exactitude l’importance de ces propos, seule l’incompréhension pouvait se faire ressentir. Songeuse, Hanae observait sa mère avec perplexité, mais hochant malgré tout la tête en signe d’approbation. Avait-elle réellement l’opportunité de faire autrement ? A vrai dire, non. Car chez ces gens-là, on ne les contredit pas Monsieur, on les contredit pas !




Vous connaissez la loi, celle du plus fort ? Tout échec a besoin d’être gravé dans la peau. Et c’est à l’apogée de mon existence que je l’ai compris. La faiblesse oblige la force, comme la trahison engendre le sang. Ceci est notre code, la loi des Iwasa. Je riais comme quelqu’un qui avait sérieusement réfléchi à la vie et qui comprenait enfin la blague de celle-ci. ; Durant ma scolarité à  Wolgham School, ma première année fut celle où j’ai perdu foi en l’humanité. Je ne me souviens plus de ce que j’ai pu dire ou faire, mais lorsque j’ai appris que mon frère nous avait quitté, j’ai pleuré pour la première fois depuis que je suis née.

Face à face, à califourchon sur lui, ma tête était posée à l'endroit où je devrai entendre des battements. Perdant toute l'assurance dans laquelle je me drapais habituellement, pour la première fois j’avais vraiment perdu pied. Mes cheveux qui d'ordinaire étaient toujours soignés, retombaient de façon négligée autour de mon visage, couvrant mes bras dénudés dont la peau laissait entrevoir des pores dues à mes frissonnements de froid. En s'appuyant sur mes mains de part et d'autres de son corps, je dépose un baiser au niveau de son cœur, remontant peu à peu pour  presser mes lèvres contre son cou et atteindre sa bouche où je m'attardais en maintenant délicatement son visage entre mes mains. Cette même bouche qui était toujours habituée à sourire et d'où ne s'échappait aucun souffle maintenant. Il est mort, il est mort me disais-je sans cesse. Je devrais le lâcher. Mais quelque chose m'en empêchais. Inexplicablement. Mes bras étaient incapables de se défaire de cette dernière étreinte. Je l'observais maintenant, essayant de retenir le moindre détail avant que chaque parcelle de lui ne se dégrade.  Pendant que mes yeux balayaient ses traits, mon expression restait étrangement froide, presque indifférente, ne sachant pas sur quel sentiment s'attarder. Il ne devait pas partir. Il n'aurait pas dû mourir, pas encore, je n’étais pas pleinement satisfaite, j’en voulais encore. Alors que j’étais en pleine contemplation de ce cadavre meurtri par les coups, je fus frappée par cette écrasante douleur qu’est la perte d’un être cher ; j’avais dû exercer une forte pression sur mes bras, pour ne pas m’aplatir sur son cadavre. ; Je me relève à contre cœur, je dois le laisser partir …

Quelle fut ma surprise lorsque j’ai appris que ces êtres infâmes, ces brutes que sont les hommes de Warui Gakuen allaient fusionner avec mon école. Littéralement indifférente, mon regard se perd dans le vide lorsque je croise une de ces personnes. Je ne comprends toujours pas la décision de l’établissement, mais c’est avec détachement que je regarde de travers ces êtres étranges à leur manière.


Who are you ? Have we ever met before?

En réalité, je suis franken je suis une personne très vieille j'ai 20 ans. J'ai trouvé le forum de cette manière sur bazzart. Je le trouve intéressant car il me rappelle mes premiers rpg asiatique, quand j'avais 12 ans et j'espère rester le plus longtemps possible. Justement, j'ai une fréquence de connexion pour mes rp qui avoisine plus 3 jours sur 7, selon ma quantité de travail scolaire. J'ai pas utilisé de scénario. Je veux juste rajouter que ça fait longtemps que je n'ai pas rp, alors la reprise risque d'être dure, car j'avoue que j'étais un peu paumée (haha la vieille qui découvre un monde nouveau, allez-y vous pouvez le dire hein !).

Je veux bien vous aider en remplissant ce petit code. (supprimer le code qui ne vous concerne pas)

pour les filles:
Code:
<td><div class="transition-NU">
<img width="" height="100px" src="http://l-userpic.livejournal.com/110502082/37960708" alt="" />
<div class="NU_transition">  
  <span>
<div class="titrebottinfille">Ishihara Satomi</div><div class="titrepersonnage">Iwasa Hanae</div><a href="url du profil">Profil</a>    <a href="http://youandus.1fr1.net/t137-all-ends-with-beginnings-iwasa-hanae">Présentation</a>
     </span>
</div>
</div></td>




Dernière édition par Iwasa Hanae le Ven 7 Fév - 22:16, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: All ends with beginnings ✤ Iwasa Hanae   Dim 22 Sep - 20:35

Welcome ! Une nipponne toute mignonne *o*
Bon courage pour ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: All ends with beginnings ✤ Iwasa Hanae   Dim 22 Sep - 20:38

Bienvenue ici ! &courage pour ta fiche.
(je ne sais pas si ça a rapport franken, franken.ann ?)
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 22/09/2013
Messages : 206

MessageSujet: Re: All ends with beginnings ✤ Iwasa Hanae   Dim 22 Sep - 20:43

Hwang Jun a écrit:
Bienvenue ici ! &courage pour ta fiche.
(je ne sais pas si ça a rapport franken, franken.ann ?)

    Merci à vous, je commencerai ma fiche demain  

    && Jun, franken.ann était mon adresse msn O.O (on se connaît ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 22/08/2013
Messages : 884

MessageSujet: Re: All ends with beginnings ✤ Iwasa Hanae   Dim 22 Sep - 20:45

Bienvenue !!
Je connais pas cette actrice mais elle est vraiment jolie ! ** Surtout sur le gifs !
Bonne chance pour la suite de ta fiche et heureuse que ça te rappelle des souvenirs ! ♥

_________________

   
Good guy I must've been blind
everything, everything, alright



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: All ends with beginnings ✤ Iwasa Hanae   Dim 22 Sep - 21:32

oh ishihara satomi, je l'ai bien aimé dans rich man, poor woman. **
bref, bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche. ♥
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: All ends with beginnings ✤ Iwasa Hanae   Dim 22 Sep - 22:12

Satomi *Q* ♥ ♥ ♥

Bienvenue ici toi *O* <3
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 19/08/2013
Messages : 483

MessageSujet: Re: All ends with beginnings ✤ Iwasa Hanae   Lun 23 Sep - 14:27

Bienvenue parmi nous et fight pour ta fiche !!!!! =D

Si tu as la moindre question ou le moindre problème n'hésite pas à contacter un membre du staff ! Wink

Ça fait plaisir de voir une japonaise ! =)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 19/08/2013
Messages : 1526

MessageSujet: Re: All ends with beginnings ✤ Iwasa Hanae   Lun 23 Sep - 14:33

Bonjour et bienvenue jolie demoiselle Japonaise huhu
Et bonne chance pour ta fiche, si tu as le moindre soucis, n'hésite pas à contacter un membre du staff, on mord pas..on fait que des câlins..coquins -enfin mwa xD- C;

_________________


I Need you, baby i'm not a monster... Tu sais comment j'étais avant, avec le temps tout disparaîtra. Si jamais tu me quittes, tu me tueras. Baby... I'm not a monster.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 22/09/2013
Messages : 206

MessageSujet: Re: All ends with beginnings ✤ Iwasa Hanae   Lun 23 Sep - 18:25

Quel accueil, merci beaucoup  

Tout ça pour dire que j'ai fini ma fiche ! (Je me suis permise d'agrandir la taille de l'histoire, car c'est trop petit pour mes yeux, gomen ~ !)

_________________

This love will be the end of me

J'ai tant rêvé de toi que tu perds ta réalité. Est-il encore temps d'atteindre ce corps vivant et de baiser sur cette bouche la naissance de la voix qui m'est chère? Et toi, le seul qui compte aujourd'hui pour moi ; Toi qui restes insaisissable dans la réalité et dans le rêve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa

avatar


Date d'inscription : 19/08/2013
Messages : 1526

MessageSujet: Re: All ends with beginnings ✤ Iwasa Hanae   Mar 24 Sep - 9:30


Tu es en B !!


J'aime beaucoup ton style d'écriture et le caract de Hanae...Il nous faudra un lien C:
(T'inquiète pour la taille Razz) Franchement, je suis à mon stage et je me fait chi*r comme pas possible et je dois dire que ça m'a fait plaisir de lire ton histoire qui se trouve être bien intéressante C:
Bienvenue sur le forum ! Tu es maintenant un élève de Warui Gakuen ! Pour t'aider à te retrouver un peu dans ce grand établissement, voici une petite visite guidé. Il va falloir entrer dans un club et si tu n'as aucune idée du quel te correspond le mieux, va voir cette liste, tu en trouveras surement un. N'hésites pas à faire un tour du côté des relations, tu pourras ainsi te faire des amis ! C'est important ! Ah ! et si tu es absent et que tu veux nous prévenir, il va falloir venir l'écrire ici. L'école a également un blog où tu peux venir voir ce qui s'y déroule, les potins et tout, c'est à cette adresse qu'il faudra se rendre Blog Wolrui. Et si tu trouves que le forum est le plus beau du monde et que tu aimerais trop l'avoir dans tes amis, passe faire un tour du côté des demande de partenariats. Quoi ? Tu n'aimes pas ton avatar ? Et bien, viens faire une demande de création !! On viendra y répondre ! Tu es un bavard toi non ? Et bien ce forum est fait pour toi. Tu peux aussi te rendre su la chatbox en bas du forum ! Je pense qu'on a fait le tour et que tout va bien dans le meilleur des mondes ! Donc allons rp tous ensemble !!


_________________


I Need you, baby i'm not a monster... Tu sais comment j'étais avant, avec le temps tout disparaîtra. Si jamais tu me quittes, tu me tueras. Baby... I'm not a monster.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Watashi wa
Invité desu

avatar



MessageSujet: Re: All ends with beginnings ✤ Iwasa Hanae   Mar 24 Sep - 20:43

Bienvenuuuuuuuuuue en retard ...
Bon jeu parmi-nous !!!!!  
Revenir en haut Aller en bas

Watashi wa
Contenu sponsorisé desu





MessageSujet: Re: All ends with beginnings ✤ Iwasa Hanae   

Revenir en haut Aller en bas
 

All ends with beginnings ✤ Iwasa Hanae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cassiopée Lewis ∆ Like the legend of the phoenix all ends with beginnings
» The Baggins of Bag End..Bilbo le Hobbit ( En cours )
» MILLS ◊ till the world ends
» P'tip ti ti boum da da bouuu dam ♫♪ • Hanae/Hyuga.
» Juliet~Every song ends, but is that any reason not to enjoy the music?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You and Us ::  :: Dossiers d'inscriptions :: Dossiers acceptés-